09/07/2010

merci

C'est bon le compte y est... 5 personnes se sont manifestées. Ouf! J'aurais été bien embêtée en fait si personne n'avait réagi. Parce que je n'ai pas vraiment envie d'arrêter d'écrire mes bafouilles... En fait c'est vrai ce qu'a dit Virginia Woolf «C’est écrire qui est le véritable plaisir; être lu n’est qu’un plaisir superficiel.» (Elle était vraiment pleine de bon sens cette dame, elle a aussi écrit "Impossible de bien réfléchir, de bien aimer, de bien dormir si on n’a pas mangé").

Donc je tiens à remercier "De Passage", Véronique, "Chou", "Mamy" et Anita (même si j'en soupçonne au moins 3 d'utiliser un pseudo... J'ai identifié Mamy mais je sèche sur ma fidèle lectrice De Passage et sur Chou.)

Ces personnes m'ont sauvée du suicide blogostaridimique (ben quoi le terme n'existe pas alors je l'invente... Leterme lui par contre il existe et il a même annoncé publiquement récemment qu'il aimerait apprendre à me connaitre... Cher Yves, je le dis ici devant témoins, ça ne m'intéresse pas. Désolée, j'espère que vous vous en remettrez).

Je remercie aussi les auteurs des 38467 mails de soutien que j'ai reçus, ça me fait chaud au coeur, vraiment. (Quoi vous ne me croyez pas? Vous me prenez pour une affabulatrice c'est ça? Prouvez-le.)


Alors, pour parler d'autre chose que de moi, prenons un peu de hauteur... et parlons de mes cheveux.

Ben oui en fait grâce au système hyper performant de statistiques dont je vous ai parlé récemment, j'ai pu voir que quelqu'un était arrivé ici en tapant "les cheveux de Marjo" dans Gogole.

Le sujet intéresse donc au moins une personne. Je m'adresse donc maintenant à elle, les autres vous pouvez éteindre votre ordinateur et reprendre une activité normale.

Ben figurez-vous que ça ne va pas du tout. C'est gentil de prendre des nouvelles.

Comme vous le savez, je les laisse pousser. Mais je dois me rendre à l'évidence, je ne suis pas faite pour les cheveux longs. En fait je crois que ça doit être la dixième fois que je pose ce constat. Il doit y avoir une espèce de mécanisme similaire à l'accouchement là-dedans. On oublie vite et c'est pour cette raison qu'on recommence...

Bref, mes cheveux sont faits pour être courts, c'est comme ça, je dois faire mon deuil de la belle chevelure soyeuse, brillante, souple et grâcieuse que je désirais tant. A la place j'ai une espèce de casque tout plat tout moche. Donc j'arrête là, j'abandonne, je jette la brosse... Mon rendez-vous est pris, ce 14 juillet, pendant que certains célèbreront leur fête nationale en secouant leur tignasse dorée et bouclée, j'irai voir ma coiffeuse pour qu'on en finisse...

Ce n'est pas si grave. En tant que mère parfaite je reporterai mon désir sur Clémence qui ne verra pas de coiffeur (ou alors en toute amitié) jusqu'à sa majorité... Et je lui ferai des tresses pour pas qu'elle marche dessus (sur ses cheveux, pas sur le coiffeur). Et je lui mettrai des petites pinces, des barrettes, des élastiques, des bandeaux...

Ho tu vas voir Choupette on va bien s'amuser!! Cool

09:27 Écrit par Marjo, Forever Young! dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

Quelques mots Vous séchez sur moi Marjo ? Mais je vous suis depuis très longtemps, au moins depuis 2006, oups, que le temps passe vite.
C’est vrai que je mettais très rarement des commentaires, mais je vous lis au moins chaque semaine.
Je suis Belche :), Wallonne et Ardennaise et on ne se connaît pas du tout, mais j’aime votre humour.
Bonne journée.

De Passage

Écrit par : De passage | 09/07/2010



Je sèche parce que j'ai l'intuition que De Passage n'est pas votre vrai prénom :-)

Je pense effectivement que vous êtes ma plus fidéle lectrice, et j'en suis d'ailleurs très honorée :-)

Écrit par : Marjo | 09/07/2010

Et si Chou, signais Chouk ... Tu me reconnaitrais hein Fanny ...
Moi aussi j'aime beaucoup ton humour, ça redonne du baume au coeur les jours de pluie !!
Gros bisous !!!

Écrit par : Chou | 10/07/2010

Chère Marjo,
Je t'ai trouvé chez Chilan (sur son blog, évidemment).
Je n'ai jamais été curieux... et n' "investiguerai" donc pas: il faut préserver l'anonymat de ceux qui veulent vivre dans la discrétion. Si tu as de l'humour et écris correctement, tu me trouveras encore sur ta route (si tu le veux, ce qui est une condition supplémentaire).
Amitiés

Écrit par : Armand | 20/07/2010

Les commentaires sont fermés.