07/10/2010

Clap

Ce matin j'ai pu encore une fois être témoin de l'incroyable solidarité dont peuvent faire preuve les êtres humains lorsque l'un des leurs est en détresse.

En effet, voyant mon regard stressé et perdu devant ma page blanche alors que je cherchais dans un coin de mon cerveau embrumé un sujet pour vous distraire, quatre personnes ont fait fi du "qu'en dira-t-on" et se sont mises en scène pour me sauver.

Je vous place le décor:

- un train bondé à destination de la capitale,

- des navetteurs avides de trouver un endroit digne de recevoir leur postérieur durant une petite heure,

- une dame visiblement fort fatiguée ayant choisi un p'tit coin tranquille (4 sièges) pour poser non seulement ses fesses, mais aussi ses pieds, sa tête, ses bras, enfin bref, pour se vautrer de tout son long avec armes et bagages...

Décor idéal pour une baston matinale entre personnes courtoises.

Et ça n'a pas raté!

Petit plus pour pimenter le tout: le casting n'était constitué que de femmes... Un délice pour les oreilles...

 Bon finalement je vous passe le détail de la scène car elle doit être fort identique à celle que vous imaginez.

Personnellement je me régale devant ce genre de spectacle.

Je vous rassure, il n'y a pas eu de sang.

Juste une joute verbale très relevée...

Tout ce petit monde a fini par s'asseoir dans le calme.

N'oublions pas qu'il s'agissait de personnes courtoises...

Donc pas de "ho tu te prends pour qui connasse, j'vais t'mettre mon poing dans la gueule et tu vas comprendre pourquoi t'es couchée!".

Mais plutôt "Allons Madame, soyez raisonnable, voulez-vous bien maintenant vous redresser et enlever votre barda afin que nous puissions partager cette banquette? (et si tu t'exécutes pas dans les trois secondes j'te mets ma main dans la tronche).

Enfin bref c'était sympa. Un peu court mais bon, c'était déjà fort aimable de leur part de s'êtres démenées comme ça de si bon matin dans le seul but de m'inspirer.

Merci Mesdames.

21:20 Écrit par Marjo, Forever Young! | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.