14/10/2010

train train quotidien

Hi!

 

Holala c'est pas évident de trouver le temps de venir vous écrire une bafouille ces derniers jours. Figurez-vous que j'ai commencé un nouveau boulot lundi. Je fais à présent un temps partiel en plus de mon ancien boulot. C'est fatiguant mais je gère (comme d'hab' ouais je sais... N'en faites pas trop j'vais être gênée).

Je preste donc environ 20 heures par semaine pour le compte de mon nouvel employeur. Il y a juste un truc qui m'embête un peu c'est que c'est un emploi bénévole... Mouais... Pourtant je corresponds tout à fait au profil: patiente, bonne voire très bonne résistance au stress, bonne condition physique et mentale, aime le contact humain, tolérante, ouverte d'esprit...  Enfin bon ce n'est pas grave, l'argent n'est pas le plus important, l'essentiel est l'épanouissement personnel.Cool

Certains de mes nouveaux collègues sont un peu moins satisfaits. Je pense que l'intitulé de la fonction les a mal orientés. Ils se voyaient déjà dans les étoiles... c'est vrai que ça peut porter à confusion: navetteur....

Enfin donc vous savez tout de la raison de mon absence. Rassurez-vous ça ne devrait pas durer, mon contrat devrait être revu à la baisse très prochainement et être réduit à 15 heures par semaine.

Je vous tiens au courant.

12:57 Écrit par Marjo, Forever Young! | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

07/10/2010

Clap

Ce matin j'ai pu encore une fois être témoin de l'incroyable solidarité dont peuvent faire preuve les êtres humains lorsque l'un des leurs est en détresse.

En effet, voyant mon regard stressé et perdu devant ma page blanche alors que je cherchais dans un coin de mon cerveau embrumé un sujet pour vous distraire, quatre personnes ont fait fi du "qu'en dira-t-on" et se sont mises en scène pour me sauver.

Je vous place le décor:

- un train bondé à destination de la capitale,

- des navetteurs avides de trouver un endroit digne de recevoir leur postérieur durant une petite heure,

- une dame visiblement fort fatiguée ayant choisi un p'tit coin tranquille (4 sièges) pour poser non seulement ses fesses, mais aussi ses pieds, sa tête, ses bras, enfin bref, pour se vautrer de tout son long avec armes et bagages...

Décor idéal pour une baston matinale entre personnes courtoises.

Et ça n'a pas raté!

Petit plus pour pimenter le tout: le casting n'était constitué que de femmes... Un délice pour les oreilles...

 Bon finalement je vous passe le détail de la scène car elle doit être fort identique à celle que vous imaginez.

Personnellement je me régale devant ce genre de spectacle.

Je vous rassure, il n'y a pas eu de sang.

Juste une joute verbale très relevée...

Tout ce petit monde a fini par s'asseoir dans le calme.

N'oublions pas qu'il s'agissait de personnes courtoises...

Donc pas de "ho tu te prends pour qui connasse, j'vais t'mettre mon poing dans la gueule et tu vas comprendre pourquoi t'es couchée!".

Mais plutôt "Allons Madame, soyez raisonnable, voulez-vous bien maintenant vous redresser et enlever votre barda afin que nous puissions partager cette banquette? (et si tu t'exécutes pas dans les trois secondes j'te mets ma main dans la tronche).

Enfin bref c'était sympa. Un peu court mais bon, c'était déjà fort aimable de leur part de s'êtres démenées comme ça de si bon matin dans le seul but de m'inspirer.

Merci Mesdames.

21:20 Écrit par Marjo, Forever Young! | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

04/10/2010

non mais j'vous jure...

Hola los amigos!! (méthode Assimil, leçon 3)

 

Bon ben aujourd'hui j'ai un tout petit moral.. Ca va pas fort comme on dit...

Enfin c'est bizarre... Mes sentiments sont partagés... La joie se mêle à la tristesse et à la frustration... Un peu de colère aussi... Je ne sais pas, je ne sais plus, je suis perdue...

Me confier à vous m'aidera peut-être à me sentir mieux.. A me décharger de toute cette tension... Une forme de catharsis...

 

 

 

 

Alors voilà....

 

 

 

 

Ma coiffeuse a accouché.

 

 

Ben quoi? Innocent

 

 

Oui je suis contente pour elle bien-sûr, c'est super, youpie, bienvenue au petit bonhomme, patati patata... Oui mais, et MOI là-dedans?

Elle a facile ma coiffeuse, "ho j'ai envie d'un bébé tiens, hop hop, un Pierre deux coups (ou trois ou dix, cela ne me regarde pas), je tombe enceinte (aïe), j'accouche (aïe aïe aïe), je suis maman c'est merveilleux.".

 

C'est quand-même fort égoïste comme attitude.

 

Parce que, pendant ce temps, mes cheveux poussent et ils ne vont pas se couper tout seuls hein. Et ça bien-sûr c'est le cadet de ses soucis.

 

Le vent est à présent mon pire ennemi, je vis l'enfer à chaque bourrasque, celle-ci me transformant en briard et me privant de l'usage de mes yeux. C'est fort difficile à vivre croyez-moi.

 

Alors oui je pourrais éventuellement aller voir quelqu'un d'autre. Ha oui tiens je n'y avais pas pensé... Langue tirée.

 

Mais non ça ne va pas, ma coiffeuse et moi avons une relation très forte. N'ayons pas peur des mots: Nous sommes en symbiose capillaire. Elle me comprend, sait ce qui est le meilleur pour mes cheveux et je lui fais une confiance aveugle...

Grâce à elle ma coupe avait fini par ressembler à quelque chose et, lorsqu'elle m'a annoncé sa grossesse, nous étions en passe de réaliser quelque chose de bien, de beau, de grand.

Autant vous dire que l'annonce de sa future maternité fut un choc assez douloureux. Non mais franchement quel culot!

 

Enfin bon voilà... Deux solutions s'offrent à moi.

Petit a: J'attends le 8 novembre et m'apprête à vivre un mois très difficile.

Petit b: Je me résouds à prendre rendez-vous ailleurs, la peur au ventre...

Vous feriez quoi vous?

 

Le mardi soir c'est le moment le plus problématique de la semaine. A 20h00 je me transforme en grande sportive au cours de step. Que vais-je faire? Tenter de réaliser les chorégraphies à l'aveugle? Ou investir dans un petit bandeau du plus bel effet?

 

Je ne sais pas, je ne sais plus, je suis perdue...

13:32 Écrit par Marjo, Forever Young! | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |